Un sourire pour toi

Accueil/Histoire, Réflexion/Un sourire pour toi

Un sourire pour toi

Je t’offre un sourire simplement comme ça, sans arrière pensée. Ça m’a pris ce matin en me levant. Le printemps naissant a dû m’inspirer, car une envie irrépressible d’en semer s’est fait sentir dès que j’ai mis le nez dehors. Même le soleil s’est pointé pour venir chercher le sien quand il m’a vu sourire aux nuages… quel jaloux va! Mais je t’avoue que ça m’a fait bien plaisir de sentir ses rayons sur ma peau.

Je t’offre un sourire en m’imaginant que ça te fera du bien. Tu n’es pas obligé de me le retourner, le simple fait de te l’offrir me fais du bien. Tu peux le prendre et le mettre dans ta poche pour plus tard. Garde le précieusement, on ne sait jamais à quel moment un sourire sera nécessaire. Tu en auras un de secours au cas où…

Tu croiserais un passant trop pressé par le temps. Tu sais celui-là même qui court toujours d’un rendez-vous à l’autre et qui, par malchance, aujourd’hui, pourrait bien manquer le bus parti deux minutes plus tôt que prévu? Il se pourrait qu’il soit en colère alors, ne le brusque pas et souris-lui avec bienveillance pour mettre un peu de baume sur son coeur contrarié. Il ne comprendra pas sur le champs mais finira par relativiser en se disant que de toute façon sa journée était trop remplie. Il prendra ton sourire et le glissera dans sa poche au cas où…

En attendant le prochain bus, il s’assoirait sur un banc public à côté d’une vieille dame en quête de compagnie. Un peu mal à l’aise dans ce genre de situation, il pourrait bien sortir le sourire que tu lui as offert pour créer un lien avec cette étrangère, mère de 6 beaux grands enfants, 15 petits-enfants et 2 arrières petits-enfants, dont le mari est mort il y a déjà trop longtemps. En attrapant enfin son bus, il la verra sans doute glisser le sourire qu’il lui a donné dans son sac à main au cas où…

Une jeune fille les yeux baignés de larmes, finirait par s’échouer de tristesse à côté d’elle. Peine d’amour, un classique! Elle en avait vu d’autres du haut de ses 85 printemps! Elle ne lui dira pas que ça passera, ce serait bien inutile dans les circonstances, mais, dans un élan de solidarité toute féminine, elle tirera de son sac, un mouchoir et le sourire reçu un peu plus tôt. Lui disant simplement: « Tiens, c’est pour toi », elle glissera le tout dans ses mains avant de quitter tout doucement le banc qu’elle avait déjà trop occupé. Se retournant elle apercevra la jeune fille embarquer à son tour dans le bus en serrant précieusement le sourire reçu au cas où…

Une fois assise dans le bus, une employée épuisée avant même d’avoir commencé à travailler prendrait place à ses côtés. Le temps de quelques arrêts, cette dernière lui parlerait, sans vraiment lui parler, de l’obligation qu’elle a de faire des heures supplémentaires pour aider son fils unique à payer ses études. Épuisée de sa propre peine, la jeune fille prétextera devoir sortir au prochain arrêt. Passant devant la dame au moment où le bus sera secoué vigoureusement dans une grande plainte du chauffeur sur l’état des routes, elle perdra l’équilibre libérant ainsi le sourire qu’elle avait gardé pour elle jusque là. Au moment de débarquer du bus, elle verra l’employée exténuée serrer à son tour le sourire contre son coeur au cas où…

Elle me croiserait, comme à tous les jours, au petit café du coin où elle travaille. Jamais je ne connaîtrai son histoire car elle me sert toujours mon thé noir bien chaud avec un beau grand sourire se disant qu’on a tous notre part de malheur. Je lui rendrai son sourire en la remerciant pour son excellent service et je repartirai avec le coeur en fleur et une envie irrépressible de continuer de semer des sourires. C’est pourquoi…

Je t’offre un sourire simplement comme ça, sans arrière pensée. Garde-le précieusement et offre-le à un passant qui pourrait en avoir besoin à son tour.

 

21 mars, 2016|1 commentaire

À propos de l’auteur:

Marie-Josée est accompagnante en écriture créative et percutante. Du plus loin qu'elle se souvienne, elle a été l’amie des mots, s’intéressant tant à leur douce musique qu’à leur sens. Ses nombreuses années d’expérience en tant que rédactrice-réviseure lui ont ensuite permis de mieux saisir les liens qui unissent les gens à leur langage écrit ainsi que la réalité de l’entrepreneuriat.

Un commentaire

  1. mianou@hotmail.com'
    Gisele 21 mars 2016 à 10:59 ␣- Répondre

    Juste WOW ! J’ai ressentie l’histoire, grand merci. Je t’offre un sourire à mon tour ????

Laisser un commentaire