Trop de rêves?

Accueil/Écriture/Trop de rêves?
  • Trop de reves

Trop de rêves?

Par Marie-Josée Guérin

Il y a de ces moments où les idées de fou arrivent à un rythme que l’on croyait jusqu’alors impossible. C’est la folie, notre esprit s’emballe, tant et si bien qu’on se retrouve submergé par un tsunami de rêves tous aussi fabuleux les uns que les autres.

La question alors surgit : peut-on avoir trop de rêves en même temps?

Et là, vous verrez que je ne fais pas de distinction : idées, projets, objectifs, buts, visions, rêves, choisissez le mot qui vous convient le mieux. Je ne suis pas là pour faire de la sémantique et débattre du sens que le dictionnaire donne à chacun de ces mots. Prenez celui que vous préférez et, chaque fois que vous verrez le mot rêve, remplacez-le simplement par le mot de votre choix.

Ceci étant dit, la question demeure encore et toujours : peut-on avoir trop de rêves en même temps? En tant que tel, non, mais il peut arriver ce moment où notre tête ne peut plus en contenir sous peine d’exploser. À ce moment précis, on pourra dire que c’est un trop-plein, ce qui peut causer certains désagréments aux esprits alors en constante ébullition.

Comme le dit si bien de dicton : trop c’est comme pas assez! Un trop-plein de rêves finit par bloquer le processus créatif en allant même jusqu’à paralyser complètement la mise en action permettant d’en réaliser quelques-uns au passage. Au fond, c’est comme un embouteillage entre nos deux oreilles : il y a de quoi rendre fou!

Évidemment, rester dans cet état de surexcitation frôlant la folie créative n’est certes pas ce que je recommande. Mais comment arriver à se libérer du trop-plein sans perdre toutes ces précieuses idées dans le gouffre de notre subconscient?

Se vider la tête

Avant que nos précieuses idées s’envolent, il faut impérativement les rassembler dans ce que j’appelle un vide-tête. Celui-ci peut prendre plusieurs formes, mais l’écriture reste une belle option pour y arriver. À cette étape, aucune censure n’est permise. Vous devez presser le citron pour en extraire chaque goûte de jus. Une fois que vous pensez avoir fini, pressez encore, vous verrez à quel point votre esprit était rempli. Un soulagement devrait alors s’ensuivre, mais fera rapidement place à une certaine panique devant l’ampleur de la tâche.

Faire le ménage en 2 temps

Impossible de rester devant cette mare d’idées folles lorsqu’on souhaite mettre en branle certains projets. Ainsi, une session de ménage intensif s’impose. Je vous propose de la faire en 2 temps :

  1. Trier : C’est l’étape où on sélectionne ce qu’on garde et ce qu’on jette aux oubliettes. Vous avez un doute? Gardez. Ce n’est pas important pour vous? Jetez. Pour ce faire un bon vieux feutre noir peut faire office de poubelle à idées. Attention toutefois à la taille des idées. Rappelez-vous qu’il N’y a jamais de trop petits rêves, donc ne les rejetez pas d’offices et prenez le temps d’évaluer leur cohérence et leur pertinence dans votre vie en ce moment. De même, il n’y a pas de rêves trop grands ni trop fous. Laissez-vous guider par votre instinct.
  2. Organiser : Des idées que vous aurez conservées, vous remarquerez rapidement certaines similitudes, voire familiarités. Il conviendra de les rassembler sous un même projet, ce qui donnera déjà une certaine structure à vos différents projets ou rêves à réaliser.

Faire un plan

Tous ces rêves qui emprisonnaient votre créativité dans votre boîte crânienne ont d’abord été libérés, triés, puis organisés. Il convient maintenant de leur donner un support sur lequel ils pourront exister et être visualisés. C’est à ça que sert le plan.

Je ne sais pas si je vous l’ai déjà dit, mais j’adore les plans! Ils permettent d’avoir une vue d’ensemble de ce que l’on souhaite vraiment réaliser au cours d’une période donnée. Certains aimeront un système d’organisation par trimestre, d’autres se tourneront vers une carte mentale, mais le plan que je préfère est, de loin, le tableau de rêves. Il permet de mettre en images les rêves vous faisant vibrer afin de les visualiser pour en faciliter la concrétisation. Nul besoin d’être artiste pour en réaliser un. Il s’agit d’une façon ludique de rendre concret ce qui était flou et encombrant dans votre esprit il n’y a pas si longtemps.

La démarche est assez simple :

  1. Installez-vous confortablement avec un carton de la taille de votre choix et une pile de vieux magazines.
  2. Dans un premier temps, faites simplement le tour de vos magazines en mettant de côté les mots et images qui résonnent en vous. Pas de découpage précis à cette étape!
  3. Quand vous en avez une belle pile, découpez de façon plus précise et collez selon ce que vous dictera votre instinct. Résistez à l’envie de trop tout placer avant de coller. Lâchez prise et la magie opérera.
  4. Une fois votre tableau terminé, pensez à le mettre dans un endroit accessible où vous pourrez le voir souvent.

Et pourquoi pas le faire en groupe?

Si vous êtes du type solitaire, cette idée vous effraiera peut-être. Pourtant, Il n’y a rien de plus puissant et plaisant que de partager le trop-plein de rêves qui nous habite avec d’autres personnes dont la créativité est aussi en ébullition : l’inspiration se multiplie, le tri et l’organisation deviennent beaucoup plus faciles avec un regard extérieur et vous n’avez même pas idée du nombre de mains prêtes à vous aider qui pourraient alors se tendre. L’effet magique n’en sera que plus grand.

Car il y a de ces moments où les idées de fou arrivent à un rythme que l’on croyait jusqu’alors impossible. C’est la folie, notre esprit s’emballe, tant et si bien qu’on se retrouve submergé par un tsunami de rêves tous aussi fabuleux les uns que les autres. La question qui devrait alors surgir : avec qui vais-je partager tous ces rêves pour m’aider à en concrétiser un maximum et faire de mon année un succès? Car il n’y a pas de trop-plein qui ne puisse pas être dompté, mais avec un coup de main, c’est toujours plus efficace et amusant!

Envie de vivre un moment unique de partage sur le chemin de la concrétisation de vos rêves? Joignez-vous à l’atelier « Tableau de rêves: Plus que du bricolage! »

5 février, 2017|Tags: |0 commentaire

À propos de l’auteur:

Marie-Josée est accompagnante en écriture créative et percutante. Du plus loin qu'elle se souvienne, elle a été l’amie des mots, s’intéressant tant à leur douce musique qu’à leur sens. Ses nombreuses années d’expérience en tant que rédactrice-réviseure lui ont ensuite permis de mieux saisir les liens qui unissent les gens à leur langage écrit ainsi que la réalité de l’entrepreneuriat.

Laisser un commentaire