Suivre les traces pour se réaliser pleinement

Accueil/Histoire/Suivre les traces pour se réaliser pleinement

Suivre les traces pour se réaliser pleinement

J’ai commencé à suivre le chemin de mes rêves en partant du carrefour de mes ambitions. J’ai emprunté la rue du courage et je me suis lancée dans le vide sans carte ni boussole. En moi vibrait le désir profond de me réaliser pleinement dans ce qui anime les élans de mon cœur.

Puis j’ai vu des pas… Ce n’était pas les miens, mais ils avaient emprunté un chemin similaire au mien.

J’étais impressionnée: de là où j’étais, je peinais à voir jusqu’où ils menaient. Je les trouvais si grands que j’ai hésité longtemps à les suivre. Ils m’invitaient à sortir de ma zone de confort et je dois avouer que ça me faisait peur. J’ai donc attendu, attendu, attendu…

J’ai même vu des gens suivre ces traces alors que je restais là à couver mes rêves en attendant je ne sais quoi, le bon moment peut-être. J’ai finalement compris que le bon moment n’arriverait jamais. Mettant de côté l’idée de réunir les conditions gagnantes, j’ai entrepris de faire un premier pas. Il était tout timide et osait à peine fouler le sol déjà marqué des pas inspirants. Pourtant, rien d’extraordinaire ou de terrifiant ne s’est produit sinon une immense fierté d’avoir enfin osé. Grisée par ce premier succès, j’ai décidé d’aller de l’avant avec plus de confiance.

Au cours de mon cheminement, j’ai réalisé que je ne pouvais suivre exactement la même trajectoire que mes inspirants prédécesseurs.

Ils avaient leur chemin, j’avais le mien tout juste à côté, presque en parallèle. En fait, plus j’avançais, plus je ressentais le besoin de me distinguer, de faire ma propre marque. J’étais certes reconnaissante, mais je sentais, au creux de mon ventre, l’intense envie de suivre à nouveau l’appel des élans de mon cœur. J’ai donc décidé, après avoir bien appris, de créer ma propre route…

Au fil de mes idées, j’ai vite compris que ce ne serait pas si simple de laisser ma trace. Passant d’un éclair de génie à un échec cuisant, je me suis souvent relevée en me rappelant ces pas que j’avais suivis. Pour eux non plus, les choses n’avaient pas toujours été faciles. Pourtant, ils avaient continué leur route avec une foi inébranlable en leur projet. Ce constat débordant d’inspiration m’a toujours permis de continuer de croire et de persévérer dans la direction que j’avais choisie.

J’ai donc continué d’avancer pour défricher, sans carte ni boussole, afin de ressentir encore et toujours cette satisfaction de me réaliser pleinement.

Dans les moments plus difficiles, il m’arrivait de regarder en arrière et de voir ces traces que j’avais laissées. Dans ces moments empreints de nostalgie, j’avais l’intime conviction que mes genoux écorchés finiraient  par s’en remettre. Je ne me retournais pas souvent, mais chaque fois que je le faisais, c’était pour faire le plein et repartir plus motivée que jamais.

Puis un jour, en me retournant, j’ai réalisé que de timides pas semblaient maintenant suivre les miens dans le grand cycle de l’influence positive.

J’ai alors compris que nos actions, même si elles nous semblent banales, peuvent influencer et motiver d’autres personnes à suivre le chemin de leurs rêves en partant du carrefour de leurs ambitions. J’ai donc poursuivi ma route parsemée succès et d’apprentissages jusqu’au jour où j’ai de nouveau aperçu d’autres pas que les miens devant moi. Soudainement inspirée, j’ai choisi de quitter ce qui était devenu ma zone de confort sachant, qu’éventuellement, je repartirais de mon côté selon ce que me dicteraient les élans de mon cœur.

Et vous, croyez-vous qu’il est important de s’inspirer des autres pour cheminer?

8 août, 2016|2 Comments

À propos de l’auteur:

Marie-Josée est accompagnante en écriture créative et percutante. Du plus loin qu'elle se souvienne, elle a été l’amie des mots, s’intéressant tant à leur douce musique qu’à leur sens. Ses nombreuses années d’expérience en tant que rédactrice-réviseure lui ont ensuite permis de mieux saisir les liens qui unissent les gens à leur langage écrit ainsi que la réalité de l’entrepreneuriat.

2 Commentaires

  1. Audrey Jade 8 août 2016 à 9:47 ␣- Répondre

    Très bel article qui m’inspire à écrire encore et encore

Laisser un commentaire