Se comparer ou oser se choisir

Accueil/Histoire, Réflexion/Se comparer ou oser se choisir
  • Se comparer ou oser se choisir

Se comparer ou oser se choisir

Par Perry Mandanici

Laissez-moi vous raconter l’histoire de Jason…

C’est un garçon de 12 ans issu d’une famille sportive très compétitive composée de joueurs de hockey, de volleyball et de tennis. Jason est le plus jeune parmi six frères et sœurs. L’espace d’amour dans cette famille se résume à qui brillera le plus… bref qui sera l’étoile !

Une compétition presque malsaine règne dans cette maison : tous s’amusent très souvent à se comparer pour attirer l’attention des parents. Ils espèrent ainsi obtenir leurs bonnes grâces et récompenses de toutes sortes. Il ne sont donc pas motivés à s’apprécier et se respecter pour qui ils sont réellement.

Jason ressent qu’il ne pourra jamais rivaliser avec ses frères et sœurs plus vieux.

Ceux-ci on tellement plus d’expérience que lui. Il croit vraiment qu’il doit en faire toujours plus pour être aimé, apprécié et surtout pour éviter de se faire rejeter, critiquer ou juger.

Dans sa classe à l’école, il observe avec envie les premiers de classe performer dans leurs examens, leurs travaux et dans les sports. Il envie les garçons et les filles qui sont vraiment agiles, flexibles et robustes !

Il ne se considère pas vraiment bon et n’aime pas les sports d’équipe plus que ça. Par contre, dans son cours d’arts plastiques, il se sent plus heureux, car il peut laisser libre cours à son imagination. Mais encore là, il finit par se comparer à quelques autres encore meilleurs que lui !

Ça devient lourd pour le petit Jason qui croit qu’il est toujours celui qui est en arrière, celui qui traîne de la patte et se maintient dans la moyenne, sans trop se démarquer.

La barre a toujours semblé très haute et insurmontable jusqu’au jour où…

Lors d’une sortie familiale à la cabane à sucre, Jason fait la rencontre de Josh, âgé d’à peine 15 ans. Celui-ci s’amuse à sauter sur place, avec une seule jambe et sans bras. Il prend un malin plaisir à danser devant tous les gens réunis et semble être manifestement un véritable phénomène !

Jason est vraiment intrigué et subjugué par ce qu’il voit et se rapproche lentement de Josh.

Ce dernier semble s’exprimer avec tellement de légèreté. Il démontre une grande détermination et fait preuve d’un immense courage en repoussant constamment ses limites !

Curieux, Jason commence à lui poser quelques questions directement :

– Comment fais-tu pour arriver à danser comme ça sur une seule jambe ?

– Tu sais, tout s’apprend si on y met le temps, la pratique et la patience !

– Wow tu m’inspires !

– Par contre, tu dois savoir que mon plus grand défi, lorsque j’avais à peine 5-6 ans, a été de réaliser que je n’étais pas comme les autres à l’école et que je ne le serais jamais ! Alors deux choix s’imposaient à moi. Je pouvais continuer d’envier les autres en résistant à qui j’étais ou m’accueillir pleinement en focalisant sur ce que j’avais d’unique : ma force de caractère et ma détermination que personne ne pourrait m’enlever. C’est à cet instant précis que j’ai commencé à me choisir et à devenir mon meilleur ami en passant à l’action régulièrement, un pas à la fois, une jambe à la fois ha ha ha !

Visiblement ému, Jason lui sourit conquis par son humour qui dédramatisait si bien la situation !

Les deux garçons continuèrent à échanger et à rire un bon coup ensemble. Ils se lièrent d’amitié et se firent des demandes d’amis sur Instagram. Jason se promit même de passer plus de temps avec Josh pendant les vacances d’été !

Effectivement, ce furent de superbes vacances que Jason a passées avec Josh. Ensemble il se sont amusés, se sont baigné et ont fait du vélo. Mais, surtout, Jason a appris de son nouvel ami à quel point lui aussi était unique.

À son retour scolaire, en septembre, c’est avec une vision complètement transformée que Jason a entamé cette nouvelle étape qu’est le secondaire.

Il a réalisé qu’il possédait des talents artistiques en dessin, en écriture et adorait communiquer avec les gens !

Dorénavant, il pourra accomplir tout ce qu’il voudra s’il ose se choisir. Il pourra ainsi devenir son propre meilleur ami en passant à l’action régulièrement en focalisant son attention sur ses forces et, surtout, en évitant de se comparer à qui que ce soit !

Dites-moi, arrivez-vous facilement à vous choisir et à vous accepter tel que vous êtes?

2 juin, 2017|0 commentaire

À propos de l’auteur:

D’aussi loin que je me rappelle, j’ai toujours été fasciné par l’être humain et la connexion que je pouvais avoir avec cette force supérieure. J’offre maintenant des ateliers Mastermind permettant aux gens d'exprimer leur couleur unique, grâce à la puissance de leur vulnérabilité, qui libère et humanise leur conversation de façon fluide et inspirante et leur permet de créer leur projet de rêve. Pour découvrir plus en détail ce que je propose: www.perrymandanici.com

Laisser un commentaire