Quand la vie s’en mêle!

Accueil/Partir du bon pied/Quand la vie s’en mêle!
  • décision quand la vie sen mele

Quand la vie s’en mêle!

Par Suzie Champagne

Vous est-il déjà arrivé d’avoir l’impression que l’emploi que vous exerciez ne correspondait plus à ce que vous recherchiez tout en continuant d’occuper votre poste par peur d’annoncer à votre supérieur votre désir de quitter vos fonctions? Vous est-il déjà arrivé d’être dans une situation dans laquelle vous désiriez vous réaligner et réévaluer vos priorités, mais que vous ne sachiez pas comment y parvenir par manque de confiance en vous? Ou pire encore… Vous est-il déjà arrivé de ressentir le besoin de délaisser une amitié ou un groupe de personnes avec lequel vous entreteniez des liens profonds, mais vous sentir incapable de passer l’action par peur du jugement ou en raison d’un sentiment de culpabilité envahissant?

Si vous vous êtes déjà senti comme ça, sachez que je vous comprends totalement parce que je suis passée par là récemment. En effet, nous avons tous déjà été confrontés à une situation où notre tête nous disait de prendre telle décision et notre cœur nous disait de faire le contraire, n’est-ce pas? On a alors l’impression d’être confronté à un mur: peu importe la décision que nous prendrons, nous en serons affecté d’une manière ou d’une autre.

La peur est alors au rendez-vous et nous empêche d’avancer. On a peur de blesser des gens que nous aimons en osant nous afficher sous notre véritable jour.  On ressent de la culpabilité à leur égard parce que nous avons l’impression que si nous nous choisissons, nous délaissons certains engagements que nous avons pu avoir à leur égard. Ou, tout simplement, la peur d’être jugé prend le dessus et on décide de demeurer dans une situation qui va à l’encontre de nos valeurs et dans laquelle l’on se sent inconfortable. On refoule alors nos émotions face à la situation jusqu’à ce que ça explose et, pour s’en sortir, on prend une décision sur un coup de tête. Cela affecte certaines relations humaines auxquelles nous sommes attachés, dont des amitiés de longue date. La situation nous pèse, on a des remords, puis le sentiment de culpabilité reprend le dessus…

Avant d’en arriver là, sachez qu’il existe 3 pistes de réflexion afin de vous aider à y voir plus clair et à prendre la meilleure décision concernant la situation qui vous pèse. Quand la vie s’en mêle et que vous ressentez que vous êtes en transformation face à une situation, il faut vous déposer, mais surtout apprendre à écouter votre corps, votre cœur, mais aussi de toutes les synchronicités de la vie.  C’est ainsi que vous parviendrez à vous démêler et choisir la meilleure avenue pour vous.

Écouter son corps

Lorsque l’on ne se sent pas bien face à une situation, notre corps nous envoie des signaux. Souvent subtils au début, ils s’intensifient avec le temps. Dans certains cas, on peut ressentir une réelle douleur physique ou même devenir malade. Quand cela vous arrive, je vous invite à porter une attention particulière à votre corps. Il vous envoie des signes afin de vous faire comprendre qu’il est temps de prendre cette fameuse décision que vous remettez peut-être toujours au lendemain. Il vous fait ressentir qu’il est épuisé et qu’il a besoin de se sentir plus léger afin de poursuivre sa route.

Votre corps est votre meilleur allié afin de vous rendre du point A au point B et il est essentiel d’apprendre à l’écouter. De plus, sachez qu’au niveau de la métaphysique, il est possible d’associer certaines douleurs à certaines significations précises. Soyez à l’écoute de votre corps et au besoin référez-vous à des ouvrages portant sur le sujet. Je vous recommande « Écoute ton corps : ton plus grand ami sur la terre! » de Lise Bourbeau. Un excellent ouvrage qui saura vous éclairer. N’attendez donc pas de vous rendre à un point de non-retour. Réagissez!

Écoutez son cœur

Souvent, on a tendance à prioriser notre tête afin d’y voir plus clair pour prendre une décision. Tout ceci a du sens la majorité du temps, mais parfois, afin de prendre une décision, il faut calmer son hamster et se connecter à quelque chose de plus profond. C’est alors que, même si cela nous semble irrationnel et complètement fou, il faut se recentrer au niveau du cœur. On a tous une petite voix intérieure qui nous dicte le chemin à prendre. Cette petite voix je l’appelle l’intuition et c’est souvent elle que j’écoute lorsque j’ai une décision importante à prendre dans ma vie et je vous invite à faire de même.

Parfois, même si ça nous semble insensé, il faut s’abandonner complètement afin d’avancer dans notre prise de décision.  Pour ce faire, il est possible d’aller marcher, de méditer ou de faire toute forme d’activité qui vous permet de vous recentrer. Ainsi, en nous reconnectant à notre cœur et à notre flamme intérieure, nous obtenons des messages clairs qui nous aident à nous démêler et à aller de l’avant!

Souvent, lorsque je fais des conférences, je m’amuse à comparer mes pensées à mon vieux sage et mon cœur à mon enfant intérieur. J’invite les gens à retrouver leur cœur d’enfants afin de vivre un petit élan du cœur qui va leur permettre de sortir de leur zone de confort et d’avancer. Qui sait, si vous acceptez de vous abandonner complètement et de retrouver l’enfant intérieur qui sommeille en vous, peut-être obtiendrez-vous des réponses à vos questions. C’est ce que je vous souhaite du plus profond de mon cœur!

Écouter les synchronicités de la vie

À mon avis, tout n’est pas uniquement le fruit du hasard! Souvent, lorsque nous faisons une demande à l’univers afin d’y voir plus clair, la vie nous envoie des petits signes que j’appelle « mes petits messages du destin » Ceux-ci peuvent être très précis où nous paraître abstrait au premier regard. Peu importe comment cela se présente à nous, selon moi, il est important de les accueillir en toute simplicité! Ainsi, au moment où l’on s’y en attendra le moins, tout se clarifiera et l’on sera en mesure d’aller de l’avant et de prendre une décision concernant la situation.

Souvent, ce n’est pas un seul message qui nous aide à y voir plus clair, mais plusieurs petites synchronicités qui arrivent l’une à la suite de l’autre. Ces petits messages du destin, il faut les écouter parce qu’ils ne sont pas nécessairement le fruit du hasard, mais des opportunités à saisir. Lorsque l’on a l’impression qu’elles se présentent à nous d’une manière trop abstraite, mais que l’on ressent que la vie est en train de nous ouvrir un nouveau chemin, je vous invite à vous laisser aller même si ce n’est pas clair au premier regard.

Bref, cessez d’analyser et connectez-vous, encore une fois, à votre petite flamme intérieure parce que les petits messages du destin sont de fidèles compagnons de l’intuition!

Qu’en est-il du sentiment de culpabilité envers les autres?

Même si après  la lecture de cet article tout ceci peut vous paraître évident, il n’en demeure pas moins que prendre une décision et oser se choisir ne se fait pas à l’aide d’une baguette magique. Souvent, lorsque l’on prend la décision de se prioriser, l’on ressent un sentiment de culpabilité envers les autres. On a peur de leur déplaire et l’on peut se sentir mal à l’aise de leur avoir dit non. Si vous vous sentez ainsi, j’ai une chose à ajouter.

Quand on se choisit, on dit non aux autres, mais on se dit oui à soi!

Quand la vie s’en même, la meilleure décision que l’on puisse prendre, c’est de se prioriser. Et ce, peu importe ce que notre entourage en pense.

Que faites-vous lorsque vous avez une décision difficile à prendre? J’ai hâte de lire vos commentaires!

22 avril, 2017|0 commentaire

À propos de l’auteur:

Je suis la fille aux mille et un projets! Auteure et conférencière, j'ai longtemps fait rire les gens avec ma première entreprise, Rire en Action. Récemment, j'ai découvert ma mission de vie qui m’a mené à créer, Escapade Répit Bonheur. Cette entreprise de service aide les gens à prendre un temps d'arrêt, loin de tout, afin de concrétiser leur projet de vie. Pour découvrir plus en détail ce que je propose: www.escapaderepitbonheur.com

Laisser un commentaire