Où est passé mon mot phare?

Accueil/Écriture, Réflexion/Où est passé mon mot phare?

Où est passé mon mot phare?

C’était quelque part entre le 25 et le 31 décembre de l’année dernière… l’heure était au bilan de fin d’année. Armée d’une petite collation et une tasse de thé bien chaude, j’avais entrepris d’écrire tout ce qui me venait en tête pour en extraire un seul mot facile à retenir : un mot phare. Au premier jour de cette année,  ce mot unique est devenu le grand POURQUOI de toutes mes actions des 365 jours à venir tel un témoin d’une promesse faite à moi-même.

Or, je trouve important de renouveler cette promesse en cours de route et quel meilleur moment que la fin des vacances estivales pour me reconnecter à ce mot si précieux et voir comment il m’a aidé jusqu’à présent et ce qu’il me reste à faire pour finir l’année en beauté.

Car tout n’est pas perdu! Ce mot, si précieux qu’il soit, reste malléable. On peut l’accompagner à volonté d’autres mots ou lui faire faire du sens selon les hauts et les bas ce que  la vie mettra sur notre chemin.

Vous rappelez-vous du mot que vous aviez choisi? Vous souvenez-vous de cette promesse que vous vous êtes faite? Si oui, je vous reviens dans quelques mots.

Si, dans la folie du quotidien, vous l’avez perdu de vue ou si vous n’avez pas fait cet exercice en fin d’année, pas de panique! Il n’est jamais trop tard pour bien faire! Je vous rappelle qu’il reste 4 mois avant de dire au revoir à l’année en cours. Il est encore temps de mettre des choses en branle. Après tout, septembre est aussi une période de renouveau avec la rentrée des classes. C’est le moment idéal pour se recentrer sur ce que l’on souhaite vraiment accomplir. Ainsi, pour trouver le mot phare qui éclairera la route du dernier droit de l’année, il vous suffit de vous connecter sur ce que vous souhaitez vraiment voir prendre forme pour finir l’année en force. Lire La promesse d’un mot peut aussi être inspirant et utile. Allez-y, je vous attends…

Maintenant que tout le monde a son mot que faire? Que vous ayez cheminé avec votre mot depuis le début de l’année ou que vous veniez juste de le choisir la procédure est la même.

Ce que je vous suggère, c’est de vous réserver un rendez-vous avec vous-même. En ce qui me concerne, j’aime bien m’installer confortablement avec un cahier, idéalement le même qui m’a servi à faire mon bilan de fin d’année et j’écris, j’écris, j’écris. Un petit coup d’œil en arrière pour voir comment ce mot a pris forme au cours des derniers mois.

Même s’il est tout récemment choisi,  faites l’exercice toute de même, vous constaterez que vous ne l’avez pas sélectionné pour rien.

Ce petit retour dans le passé récent me permet de me servir de mes expériences pour aller de l’avant. Ainsi, je me questionne…

  • De quelle façon mon mot phare m’a-t-il permis de rester alignée sur mes objectifs?
  • Quelles sont les réalisations ou les actions que j’ai posées en lien avec celui-ci?
  • En quoi m’a-t-il aidé à me relever des coups durs?
  • L’avais-je bien sélectionné ou ai-je dû lui mettre un bémol en cours de route?
  • Quelles sont les stratégies que j’ai mises en place pour ne pas le perdre de vue?
  • Si je l’ai perdu en cours de route, que puis-je faire pour le garder bien vivant à mon esprit?

Ces questions ne sont que des exemples. Je me laisse énormément guider par mon intuition en laissant couler les mots comme ils viennent. Puis, je reviens au présent pour exprimer comment je me sens par rapport à ce mot. Est-il encore pertinent?

Si vous venez de le choisir, c’est le moment parfait pour expliquer votre choix.

Puis, je me tourne vers le futur pour déterminer comment je pourrai profiter des mois qui viennent pour terminer l’année à l’image de ce que je souhaitais qu’elle soit.  Je prends donc une bonne gorgée de thé pour me revigorer et je me lance en me demandant de quelle façon je pourrai mettre mon mot phare à l’avant-plan

À cette étape, inutile d’hyperventiler en raison du flot d’idées qui pourrait vous assaillir. Planifier en croulant sous la pression du temps qui se fait de plus en plus rare ne vous sera d’aucune aide.

Ce que je vous propose,  c’est de choisir 4 actions, une par mois restant, pour vous assurer de rester en lien avec votre mot. Juste 4, pas une « to-do list » à ne plus finir! L’idée est de vous garder dans un état d’esprit favorable au sentiment d’accomplissement.

Ainsi, quelque part entre le 25 et le 31 décembre,  vous pourrez vous concentrer de nouveau sur ce que l’année vous aura apporté tant dans la réussite que dans l’épreuve. Votre mot passera alors le flambeau à un nouveau mot qui créera à son tour un flot de lumière constante pour éclairer la route de cette nouvelle promesse que vous vous serez faite.

Vous rappelez-vous votre mot phare? Partagez-le en commentaire!

23 août, 2017|4 Comments

À propos de l’auteur:

Marie-Josée est accompagnante en écriture créative et percutante. Du plus loin qu'elle se souvienne, elle a été l’amie des mots, s’intéressant tant à leur douce musique qu’à leur sens. Ses nombreuses années d’expérience en tant que rédactrice-réviseure lui ont ensuite permis de mieux saisir les liens qui unissent les gens à leur langage écrit ainsi que la réalité de l’entrepreneuriat.

4 Commentaires

  1. Manon Sioui 29 août 2016 à 8:12 ␣- Répondre

    Mon mot phare, INDÉPENDANCE. Je travaille pour devenir à nouveau indépendante financièrement. C’est un objectif que je veux et vais atteindre au courant de l’année 2017.

  2. patoue 29 août 2016 à 9:12 ␣- Répondre

    Je ne m’en étais plus trop certaine, mais vive Facebook! Grâce à lui, j’ai pu retourner en arrière et le retrouver. J’avais choisi confiance, sans savoir encore quelle forme cela prendrait. Je me suis fais confiance dans ma capacité de faire un retour aux sources, d’aller chercher les outils nécessaires. Suite au dernier w-e, j’jouterais rayonner au mot confiance. Confiance d’aller de l’avant, de faire des choix, d’oser, mais surtout de rayonner tout ça autour de moi et faire ainsi de toucher les gens autour de moi.

  3. Melanie Therrien 1 septembre 2016 à 11:50 ␣- Répondre

    Mon mot phare était légèreté. Je me suis égarée durant l’été avec le tourbillon des vacances, mais avec la rentrée scolaire, j’ai remis de l’avant mes priorités, épuré au passage certaines choses et je me recentre pour terminer l’année en beauté… Et en légèreté!!

  4. Genevieve 27 août 2017 à 9:04 ␣- Répondre

    Bonjour, je n’avais pas choisi de mot n’etant pas inscrite à votre groupe… mais celui que je choisis maintenant est CALME pour le rester malgré le tourbillon de la rentrée qui est déjà commencé ?

    Le lien pour lire l’article ne fonctionne pas. Serait-il possible de me le retourner.

    Merci

Laisser un commentaire