Comment écrire avec les mots du cœur?

Accueil/Écriture/Comment écrire avec les mots du cœur?

Comment écrire avec les mots du cœur?

Cette semaine, Mots en bulle répond à la question de Sylvie:

« C’est l’anniversaire d’une amie que j’aime immensément. Comme cadeau, j’aimerais lui offrir une belle lettre d’amitié. S.V.P. Avez-vous des suggestions de textes ou des idées pour m’inspirer? »

Lors d’un événement spécial, il n’est pas rare que l’envie d’écrire se pointe. On est alors envahi d’un tel désir de rendre ce qu’on ressent en mots, qu’une fois devant notre écran ou une feuille blanche, les idées se bousculent tant et si bien qu’on a l’impression de ne pas savoir quoi dire ou comment le dire.

Et plus la personne à qui s’adressent ces mots est importante pour nous, plus l’impression de ne rien pouvoir pondre de potable risque d’être grande. La pression, ça vous dit quelque chose?

La principale raison de ce blocage, c’est la tête. Je vous entends déjà me dire : « Oui, mais n’est-ce pas là que naissent toutes nos idées? »  Ce point, je vous l’accorde. Notre cerveau bouillonne d’idées et est responsable de notre façon d’articuler nos propos. Mais quand vient le temps de parler des mots du cœur, la tête qui, jusqu’alors, a pris toute la place, a bien du mal à laisser le plancher à l’expert en la matière : le cœur!

Concrètement, ça signifie qu’il faut lâcher prise sur la structure parfaite et laisser les mots couler comme ils viennent.

Je sais, je sais, on voudrait tous que ce soit parfait! Mais avez-vous déjà pensé que la personne qui recevra vos mots ne cherchera pas ceux qui n’y sont pas? Elle accueillera avec émotion et gratitude seulement ce que vous aurez écrit sans chercher plus loin. Ces mots ainsi consignés par vos soins formeront alors la parfaite missive du cœur. Elle est là, la perfection tant recherchée.

Or, même si, en théorie, ça semble simple, j’ai pensé vous partager une petite marche à suivre pour calmer le désir de contrôle de votre tête et ouvrir la voie aux mots qui viennent du cœur.

1- Prenez quelques minutes pour fermer les yeux et vous connecter à la personne que vous souhaitez toucher ou célébrer avec vos mots. Qu’est-ce qui monte en premier? Un souvenir précis? Le moment de votre rencontre? Sa façon d’être au quotidien? Laissez venir les émotions qui accompagnent les images dans votre esprit. Ne tentez pas de prendre le contrôle, si c’est drôle riez, si c’est touchant laissez couler les larmes. Gardez en tête que tout ceci représente l’essence de votre lettre.

2- Ouvrez les yeux et notez tout ce que vous venez de visualiser. Ne tentez pas de mettre de l’ordre ou de contrôler le sens. Si des phrases montent à cette étape, écrivez-les tout simplement comme elles viennent. Vous pourrez les retoucher plus tard. Pour l’instant, le but c’est d’avoir un maximum d’informations pour créer une lettre qui vous ressemble, donc ne vous censurez pas.

3- Relisez ce que vous venez d’écrire. C’est le moment idéal pour regrouper certaines idées, par exemple, des souvenirs de jeunesse, un événement marquant, des moments cocasses… Vous pouvez aussi placer ces idées en ordre. Habituellement on part du passé pour venir vers le présent. À cette étape, il se peut que des idées complémentaires s’ajoutent. Le lâcher prise a ceci de bon, il invite souvent l’inspiration à se joindre à la conversation écrite.

4- Commencez à écrire. Pour une introduction réussie, il suffit de nommer la raison pour laquelle on écrit cette lettre et le pourquoi on saisit cette occasion pour offrir nos mots. Ça semble élémentaire, mais bien souvent, les premiers mots sont les plus difficiles à trouver. Une fois la machine mis en branle, vous serez étonné de voir les mots se bousculer au portail. À ce moment-là, vous apprécierez les notes que vous avez prises. Il vous sera aisé de voguer de note en note en laissant simplement couler les mots. Une seule règle: interdiction de vous relire avant le point final!

5- Relisez ce que vous venez d’écrire. Vous serez étonné de constater la justesse de chaque propos. Si vous avez suivi chacune des étapes, il y a fort à parier que vous ressentirez des émotions similaires à celles ressenties lors de la visualisation. C’est bon signe. Par la suite, vous pouvez laisser la tête reprendre le contrôle pour vous corriger et faire quelques retouches.

Ce n’est pas plus compliqué que ça! Je pourrais vous donner une structure de texte, mais, pour ce genre d’écrit, je crois que le contenu importe beaucoup plus que la forme. Le simple fait que vous ayez pris le temps d’écrire ces mots sera le reflet de ce que vous ressentez pour cette personne. Le reste, ce sont des souvenirs et des impressions que votre cœur porte en lui de toute façon. Les mettre en mots permet d’en laisser la trace et de faire comprendre à la personne aimée à quel point elle compte pour vous.

Ainsi, quand la tête en perd ses mots, mieux vaut appeler le cœur en renfort. Il a toujours le mot juste pour faire vibrer votre message à votre façon et s’il manque une virgule, croyez-moi, ça passera inaperçu!

Et vous, comment laissez-vous monter les mots du cœur? J’ai hâte de lire vos réponses en commentaire.

11 juillet, 2016|0 commentaire

À propos de l’auteur:

Marie-Josée est accompagnante en écriture créative et percutante. Du plus loin qu'elle se souvienne, elle a été l’amie des mots, s’intéressant tant à leur douce musique qu’à leur sens. Ses nombreuses années d’expérience en tant que rédactrice-réviseure lui ont ensuite permis de mieux saisir les liens qui unissent les gens à leur langage écrit ainsi que la réalité de l’entrepreneuriat.

Laisser un commentaire