Le porteur de magie

Accueil/Histoire/Le porteur de magie

Le porteur de magie

À une époque pas si lointaine, vivait un jeune garçon d’environ 4 ans semblable à tous les autres. Imaginatif et enjoué, il possédait cette magie caractéristique de la petite enfance et s’émerveillait constamment d’un peu tout ce qui se présentait à lui. Ses réactions ravissaient le coeur des grandes personnes.

Il était définitivement contagieux de le côtoyer.

Il va sans dire que la période de Noël était une source incroyable de magie à laquelle il se connectait très rapidement dans l’année. Tout était propice à parler du Père Noël et de son univers fantastique. Si ses parents ne prenaient pas grand soin de remiser tout ce qui y avait attrait une fois les Fêtes terminées, ce serait Noël chez lui 365 jours par années.

Or, plutôt que d’entretenir cette petite flamme magique, on s’empressait de le faire passer à autre chose par crainte de recevoir une liste incroyablement longue de demandes de cadeaux. Pourtant, dans le coeur du petit garçon, les cadeaux étaient bien secondaires. Ce qui le faisait vibrer c’était toute cette attente qui entourait la fête de Noël. Bien entendu, il adorait déballer ses présents, mais ce moment ne durait que quelques minutes alors que l’Avent était parsemée d’une ambiance féerique remplie de petits moments joyeux et d’activités alimentant la magie des traditions.

Évidemment, n’ayant que 4 ans, il n’aurait pu expliquer tout cela, mais ce qu’il ressentait dans son coeur ne mentait pas. Il adorait Noël et de son attitude irradiait un amour dont l’aura avait grand effet partout où il passait.

Néanmoins, le temps ne se souciant guère de préserver quelque magie que ce soit fit en sorte que le petit garçon pris de l’âge. Plus il avançait dans la vie, plus il rencontrait des gens de toutes sortes. Certains prirent même un malin plaisir à insinuer le doute dans l’esprit du jeune garçon. Après tout, il était temps qu’il sache la vérité!

Un Noël passa, puis un deuxième sans que le garçon n’ose confronter ses parents face à cette réalité qui ne lui plaisait guère. S’accrochant aux quelques miettes de magie qui subsistaient en lui, il mettait un effort considérable à préserver ce qui, jadis, lui venait naturellement.

Au troisième Noël, il se résolu donc à poser la question fatidique: « Est-ce que le Père Noël existe? » Devant l’inévitable, ses parents bredouillèrent quelques explications peu convaincantes lui ouvrant ainsi la porte vers le monde réel.

Seul sur le seuil de cette porte, le jeune garçon se sentit bien triste. Elle n’existait donc pas cette magie qui avait fait son bonheur durant toutes ces années?

Se sentant perdu, il laissa silencieusement les questions se bousculer en lui, quand une main se posa sur son épaule. Il se retourna pour découvrir qu’il s’agissait d’un vieil homme à barbe blanche. Il avait un air familier mais, en proie au doute, le garçon ne su pas dire d’où il le connaissait. Devant son regarde interrogateur, le vieil homme prit la parole:

« Bonjour jeune homme, je n’ose pas te demander comment tu vas tant je devine le trouble qui t’habite. Je me présente, je suis le porteur de magie. C’est moi qui insuffle un peu de fantaisie dans la réalité du monde. À ce que je peux voir, tu as fini par poser la grande question à tes parents. Pauvre eux, ils pensaient naïvement que ce moment n’arriverait jamais. Ils n’étaient pas préparés. Tu sais, tes parents et tes amis ont raison. Le Père Noël, le Pôle Nord, les lutins… ce ne sont que des histoires pour faire rêver les enfants. Oh, ne me regarde pas comme ça! Ne sois pas triste de cette grande vérité, car je m’apprête à te révéler un secret bien plus grand. »

À ces mots, l’attention du garçon décupla. Mais quel pouvait bien être ce si grand secret? Le vieil homme poursuivit:

« Il arrive, tôt où tard, un moment où chaque être humain est confronté à un choix: celui de devenir porteur de magie. Les porteurs de magie sont partout. Ce sont eux qui alimentent les histoires, racontent les légendes ou mangent les biscuits et boivent le verre de lait en laissant derrière un petit cadeau saupoudré de poussière de fée. Tout ce que tu as à faire pour être porteur de magie, c’est de choisir de l’être. Avec cette décision vient une grande responsabilité: Garder le secret auprès des petits jusqu’à ce qu’ils soient prêts, à leur tour, à devenir porteur de magie. »

« Quelle incroyable révélation! », pensa le garçon. Mais il se demandait ce qu’il advenait s’il refusait. Le vieux barbu lui expliqua qu’à tout moment, n’importe quel être humain pouvait prendre la décision de devenir porteur de magie. Cette magie n’était rien d’autre qu’un immense concentré d’amour. Ainsi, s’il devenait désillusionné, comme beaucoup de grandes personnes, il aurait la possibilité, en tout temps, de s’autoproclamer porteur de magie et d’irradier l’amour en alimentant les histoires des plus petits et en partageant cet amour avec les plus grands.

Le garçon sourit enfin de nouveau et su dès lors qu’il serait un fabuleux porteur de magie. Il voulu alors remercier le vieil homme de lui avoir confié ce puissant secret, mais celui-ci avait mystérieusement disparu, laissant derrière lui, une fine pluie de poussière scintillante.

« Merci Père Noël! », songea le garçon dans un demi-sourire. Il referma la porte vers le monde réel et s’en retourna rejoindre ses parents en sachant qu’il vivrait encore une fois et pour toujours, des Noëls magiques.

Et vous, êtes-vous des porteurs de magie? Quand avez-vous fait ce choix?

14 décembre, 2015|2 Comments

À propos de l’auteur:

Marie-Josée est accompagnante en écriture créative et percutante. Du plus loin qu'elle se souvienne, elle a été l’amie des mots, s’intéressant tant à leur douce musique qu’à leur sens. Ses nombreuses années d’expérience en tant que rédactrice-réviseure lui ont ensuite permis de mieux saisir les liens qui unissent les gens à leur langage écrit ainsi que la réalité de l’entrepreneuriat.

2 Commentaires

  1. Myriam 14 décembre 2015 à 7:25 ␣- Répondre

    Magnifique cette petite histoire… Je vais la conserver pour la lire à ma fille quand le jour sera venu pour elle, de devenir porteuse de magie, à son tour!!

    • Marie-Josée 21 décembre 2015 à 11:17 ␣- Répondre

      Ça me touche énormément de penser que mon histoire servira de cette façon. Merci, c’est un cadeau précieux.

Laisser un commentaire