La peur de ne pas faire le bon choix

Accueil/Comment faire/La peur de ne pas faire le bon choix

La peur de ne pas faire le bon choix

Par Josée Tardif

Êtes-vous du genre à analyser tous les angles possibles d’un problème avant de prendre une décision? Et même après avoir pris votre décision, avez-vous tendance à vous demander si vous avez vraiment fait le bon choix? Remettez-vous constamment en question vos décisions?

Si vous répondez oui à ces questions vous souffrez peut-être de FOBO, The Fear of Better Options! C’est la peur intense de ne pas prendre la meilleure décision qui soit. Avouez que ça peut être très contraignant et vous empêcher d’avancer.

N’ayez crainte, le premier pas est de s’en rendre compte!


Le FOBO ou l’art de suranalyser

Je l’avoue bien humblement, j’ai souffert et je souffre encore parfois de FOBO. J’ai peur de rater une occasion ou bien de ne pas être en mesure d’avoir analysé toutes les possibilités qui s’offrent à moi, les pour et les contre, les inconvénients et les avantages…

Ça peut devenir malsain toute cette suranalyse. Le FOBO peut même diminuer notre niveau de bonheur, nous faire douter de tout et regretter nos décisions.

Mais heureusement le FOBO, ça se soigne!

Puisqu’il est impossible (oui, vraiment impossible!) de prendre une décision en tenant compte de toutes les options possibles et imaginables, pourquoi tomber dans la suranalyse? Il y aura toujours des risques à affronter pour chaque décision importante.

Alors, chassons ce FOBO avec ces quelques trucs.

Trouver la cause et les déclencheurs

Cette affection trouve souvent sa source dans l’anxiété et la peur. La peur peut être utile face à un réel danger, mais elle devient un obstacle à notre épanouissement si on lui laisse toute la place.

Quand notre hamster se met à courir dans tous les sens, je vous invite à vous arrêter un temps et à trouver pourquoi vous bloquez. Voici quelques pistes de réflexion :

  • Suis-je réfractaire au changement?
  • Est-ce que je tente de fuir une situation, de contourner un problème?
  • Ai-je peur du risque ou même du succès?
  • Ai-je peur de rater une occasion?
  • Est-ce que mon analyse ravive de vieilles blessures ou vous rappelle de mauvaises décisions que vous avez prises par le passé?

On ne trouvera peut-être pas exactement ce qui nous pousse à vouloir suranalyser, mais petit à petit, on peut y arriver.

De mon côté, ma peur de regretter et d’empirer les choses — et même de chambouler ma vie au grand complet — me pousse à analyser à outrance toutes les options possibles. Mais heureusement, c’est de moins en moins le cas.

S’inspirer du parcours des autres

Il y un nombre incroyable de femmes dont on peut s’inspirer. Pour continuer à m’épanouir dans ma vie, j’adore suivre d’autres femmes qui adoptent un mode de vie auquel j’adhère.

Il ne s’agit pas de copier les faits et gestes de ces femmes, mais bien de se laisser imprégner par leur énergie et leur force. Ajoutez à cela votre personnalité et vos valeurs et vous serez en mesure de prendre de bonnes décisions, des décisions qui vous ressemblent.

Entourez-vous de personnes qui font confiance à la vie et qui prennent des décisions courageuses pour vous inspirer à faire taire votre FOBO. Joignez-vous à des groupes qui incarnent des valeurs qui vous ressemblent et parlez de vos peurs de faire des erreurs. Ça peut être très libérateur.

Écrire pour se déposer

L’écriture donne très souvent des pistes de solutions. Pour beaucoup de personnes, faire un mindmap  apporte une sorte de libération de l’esprit. C’est simple à faire. On inscrit le concept au centre de notre feuille et on y jette nos idées au fur à mesure qu’elles surgissent dans notre esprit.

Si vous êtes plus du type liste, le vide-tête est peut-être la solution pour vous. En écrivant, on libère notre tête de toutes les options possibles face à un défi. Après un moment de repos, on peut prioriser notre liste selon nos valeurs. Vous pouvez aussi lister les pour et contre et établir quelle option vous permet de vous épanouir et d’être alignée avec votre être.

Lire pour s’inspirer

À cela, je vous suggère de plonger dans des lectures inspirantes où des personnes ont apprivoisé leurs peurs en osant avancer… et prendre des décisions!

La lecture peut vous faire voir d’autres points de vue et vous encourager à poser des gestes, parfois imparfaits, parfois petits et parfois significatifs. Plusieurs lectures m’ont aidée à me dépasser et à prendre des décisions. La bon livre au bon moment peut changer votre vie. Je vous invite aussi à noter les réflexions que suscitent votre lecture dans votre cahier préféré ou un journal de lecture.

Au-delà de la peur, il y a un monde de découvertes et de possibilités de dépassement de soi. C’est en osant que l’on devient de plus en plus confiante dans les décisions que nous avons à prendre.

Que faites-vous quand vous avez peur de ne pas prendre la bonne décision?

2 novembre, 2018|Tags: , , |0 commentaire

À propos de l’auteur:

Réviseure spécialisée en lisibilité, je me passionne pour les mots et la langue française. Comme je crois que la lecture agit comme un puissant outil de transformation, je souhaite inspirer les gens à écrire pour être lus et compris, mais aussi à lire pour mieux écrire. Pour en savoir plus : www.joseetardif.com

Laisser un commentaire

Il y a toujours une bonne raison
Téléchargez GRATUITEMENT le ebook « Pourquoi écrire? » et commencez dès maintenant à changer le monde... un mot à la fois! 
Je télécharge 
Ce site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de navigation et fournir des fonctionnalités supplémentaires.​​
En savoir plus