Introvertie et fière de l’être!

Accueil/Réflexion/Introvertie et fière de l’être!
  • Introvertie et fière de l’être

Introvertie et fière de l’être!

La réussite n’est pas que le lot des extraverties

Par Tatiana Navarro-St-Louis

J’ai toujours été l’enfant sage qui aimait les livres. Je ne faisais pas de remous, ne parlais pas fort, préférais m’asseoir gentiment dans un lieu à part et dessiner. Je n’aimais pas particulièrement les activités de groupe. L’idée de participer à un camp de vacances me terrorisait. Je choisissais souvent de faire un travail seule plutôt que de partager la tâche à deux.

Étais-je anormale, bête, antisociale?

Avec le temps, j’ai découvert que bien sûr que non! J’étais simplement une introvertie. Ajoutez à cela une timide en surplus. Et bien que la timidité ait grandement disparu (merci aux années d’expérience et à mes efforts pour la contrôler), je reste encore quelqu’un qui préfère se ressourcer seule.

Comprendre l’introversion

Lorsqu’on apprend à utiliser les termes introvertie et extravertie, plusieurs font le raccourci facile entre deux mondes aux antipodes : les people persons et les agents solos. On a la fausse idée que ceux qui obtiennent le fameux « I » dans le test de Meyers-Briggs sont nécessairement des solitaires, des intellectuels qui parlent peu et qui restent dans leur bulle.

À l’opposé, les extravertis sont les gens de party, les comiques, les empathiques. Ce sont aussi les leaders qui arrivent à prendre leur place, à communiquer leurs idées. On pense qu’ils sont plus ouverts aux autres et, par conséquent, plus faciles à apprécier.

Ces conceptions sont malheureusement fausses. Tout d’abord, l’introversion et l’extraversion sont deux extrêmes. Ainsi, en tant qu’individu complexe, nous nous retrouvons souvent à osciller entre les deux. Plusieurs d’entre nous tendons vers le centre. En passant, ceux qui ne se retrouvent ni d’un côté ni de l’autre sont appelés des ambiverts!

Mais pour en revenir à nos moutons, la différence entre les deux extrêmes correspond à comment les gens trouvent leur énergie. Ainsi, une extravertie ressort son énergie des interactions sociales, tandis que l’introvertie rechargera ses batteries en étant seule. Pensez-y. Même si vous vous amusez, est-ce que passer de longues périodes de temps entourées de personnes vous draine ou vous énergise? Il n’y a pas de mauvaise réponse, bien entendu!

Le succès en tant qu’introvertie

Suivant ces idées erronées, plusieurs pensent qu’être introvertie signifie être moins à l’aise avec les autres et donc posséder moins d’intelligence émotionnelle. Comme l’on sait que l’intelligence émotionnelle est l’un des aspects les plus importants chez les bons leaders, l’on conclue que les introvertis ne sont pas faits pour diriger. Raccourci fallacieux.

Les introvertis, et j’en suis la preuve vivante, peuvent facilement naviguer tout type de situation sociale. Nous sommes tout aussi intéressés par les autres, arrivons à lire nos interlocuteurs et à bien communiquer nos points. Si vous ne me croyez pas, plusieurs des plus grands leaders de l’histoire étaient de type introverti notamment Bill Gates, Abraham Lincoln, Warren Buffet et Elon Musk.

Contrairement à la croyance populaire, les introvertis font d’excellents leaders. Parmi les raisons pourquoi cela est le cas, le blogue Entrepreneur nomme, entre autres, la prudence, la capacité d’écoute et leur facilité à travailler seul.

S’aimer dans la différence

Ainsi, les gens introvertis peuvent connaître un très grand succès en affaires ou au travail. Le fait que l’on ait besoin de se retrouver seule pour regagner notre énergie et se recentrer ne fait en aucun cas de nous des gens antisociaux ou solitaires. C’est un mode de fonctionnement différent, voilà tout.

Je trouve d’autant plus que savoir cela de moi me permet de m’aimer plus et de m’aider plus également. Quand je me sens fatiguée, exténuée, savoir qu’une petite escapade en seule à seule avec moi-même me ferait du bien me permet de prendre le temps nécessaire pour prendre une pause avant de revenir en pleine forme et donner mon 110%.

Que ce soit à travers la méditation, la lecture ou le fait de se donner des défis, se connaître et savoir ce qui nous fait du bien est la première vraie étape vers l’atteinte de nos objectifs, qu’ils soient en termes de carrière, de relations interpersonnelles ou simplement de nous à nous. Et ce, que l’on soit une introvertie ou non!

Et vous, comment vivez-vous votre introversion?

22 octobre, 2017|0 commentaire

À propos de l’auteur:

Féministe engagée et rédactrice/blogueuse dans mes temps libres, j’ai fondé le site Aime Ta Marque pour supporter l’ambition féminine en offrant aux femmes de carrière et aux entrepreneures les outils de communication nécessaires pour raconter leur histoire à travers une marque personnelle puissante et authentique. Site web : aimetamarque.com

Laisser un commentaire