Cet été, je décroche… vraiment!

Accueil/Partir du bon pied/Cet été, je décroche… vraiment!
  • Cet ete je décroche vraiment ebook partir du bon pied

Cet été, je décroche… vraiment!

Par Marie-Josée Guérin

L’été est enfin là !

J’espère que vous n’avez pas regardé par la fenêtre au moment de lire ces mots ! Pour être honnête, je ne sais même pas s’il pleut ou s’il fait beau soleil pour vous en ce moment. Sachez, toutefois, que vous vous apprêtez à découvrir que l’été est bien plus que la pluie ou le beau temps.

En fait, je me demande si vous avez réalisé que nous en sommes déjà à la moitié de l’année. À l’aube de vos vacances, il se peut que ce constat soit brutal. Après tout, l’année vient à peine de commencer. Pourtant, deux trimestres se sont déjà écoulés ! Qu’en avez-vous fait ?

Jouer à l’autruche n’est jamais payant

Alors que le besoin de vacances se fait de plus en plus pressant, cette question pourrait bien vous tourmenter au point de vous empêcher de décrocher réellement. Résultat : ce qui devrait être un moment de repos ne deviendra qu’un mirage destiné à vous faire croire que vous vous reposez. Vous reviendrez alors à votre routine en proie au même stress qu’avant vos vacances.

Avouez que cette façon de claquer la porte pour partir en vacances n’est pas la plus optimale pour revenir en forme et en force ! Ce qu’il faut comprendre c’est que fuir est presque aussi dommageable que de ne pas prendre de vacances du tout. Or, considérant que les vacances estivales coïncident avec la mi-année, je vous propose de vous déposer plutôt que de décrocher en tombant dans le déni. Pour y parvenir, je vous invite à donner du sens à vos vacances.

Une erreur coûteuse

L’erreur que les gens font le plus souvent, est de s’interdire de réfléchir ou de faire des projets quand ils sont en vacances : « J’y penserai en revenant ! », qu’ils se disent la majorité du temps. Le problème est que, bien souvent, le retour est fait d’urgences à régler, de délais à respecter et d’imprévus contraignants. On est loin des rêves à réaliser, des projets à mettre en branle et des objectifs à atteindre, n’est-ce pas ?

Ce qui rend cette erreur coûteuse, c’est surtout qu’elle vous fait passer en dernier. Vous vous retrouvez alors au bas de la chaîne alimentaire avec la conviction que vous y arriverez. Toutefois, je vous prédis que le temps passera et que vous vous retrouverez en automne avec l’urgence de vous réaliser pour finalement clore l’année en étant presque au même point qu’en ce moment.

Et vous vous demanderez alors comment l’année a pu passer si vite…

Se déposer pour repartir du bon pied

Pourtant, il n’y a pas meilleur moment pour voir les choses sous un autre angle que pendant la pause estivale. En effet, le rythme naturellement plus lent de la saison est idéal pour déposer le bagage accumulé depuis le début de l’année, faire le point, puis repartir allégé et aligné pour finaliser l’année en force.

Ainsi, en juillet, il prévaut de laisser vos idées se déposer pour mieux vous recentrer sur ce qui vous anime vraiment. C’est le moment d’évaluer qui vous êtes en décortiquant ce qui vous anime, ce en quoi vous croyez et quels sont les pas que vous avez faits jusqu’à présent pour vous réaliser. C’est aussi le moment d’établir qui vous souhaitez être afin de solidifier la base déjà mise en place depuis les six derniers mois.

Ensuite, en août, il convient de paver le chemin des actions qui vous permettront de vous réaliser pleinement. Pour ce faire, vous devez reprendre contact avec les rêves qui vous habitent puis déterminer les défis qui vous attendront en cours de route. Il faudra alors vous retrousser les manches pour garder le cap jusqu’à la fin septembre.

Prendre des vacances avant de tomber en vacances

Il vous semble difficile de faire tout cela alors que vous êtes sur le point de tomber en vacances ? Je vous comprends ! « Tomber » peut faire mal, alors c’est normal d’appréhender un peu la chute, non ?

C’est d’ailleurs à force de me faire mal de « tomber » en vacances que, depuis quelques années, je choisis plutôt de « prendre » les choses en main. Je prends donc des vacances dans le but de me déposer… un mot à la fois !

Ainsi, chaque saison, je me reconnecte avec Partir du bon pied, un mode de vie prônant la prise en charge de ma destinée et de mes objectifs. Ce mode de vie, j’y crois tellement que j’en ai même fait un atelier pour le partager.

Un atelier à emporter en vacances

Or, comme la formule atelier a ses limites en ce qui a trait au temps et à l’endroit, j’ai décidé d’innover cet été en vous offrant l’édition estivale de Partir du bon pied en format portatif ! C’est donc sous forme de ebook que vous retrouverez l’ensemble du contenu de l’atelier, incluant des notes d’accompagnement rédigées par nulle autre que moi !

Vous avez donc le choix du moment et du lieu où vous prendrez le temps de Partir du bon pied ! Que ce soit sur le bord du lac au chalet, sur votre patio ou dans un parc, vous pourrez y aller à votre rythme… un mot à la fois !

Cette idée de prendre vos vacances en main et d’optimiser celles-ci en vous déposant à votre rythme vous enchante ? Tout ce que vous avez à faire, c’est de vous procurer le ebook Partir du bon pied – Été 2017, de l’imprimer et de vous laisser porter au travers la démarche au moment qui vous conviendra le mieux.

Après tout, c’est l’été, à quoi bon se presser ?

Pour vous procurer le ebook Partir du bon pied – Été 2017, cliquez sur l’image:

À propos de l’auteur:

Marie-Josée est accompagnante en écriture créative et percutante. Du plus loin qu'elle se souvienne, elle a été l’amie des mots, s’intéressant tant à leur douce musique qu’à leur sens. Ses nombreuses années d’expérience en tant que rédactrice-réviseure lui ont ensuite permis de mieux saisir les liens qui unissent les gens à leur langage écrit ainsi que la réalité de l’entrepreneuriat.

Laisser un commentaire