5 stratégie puissantes pour vivre un virage à 360 degrés sans être paralysée par la peur

Accueil/Réflexion/5 stratégie puissantes pour vivre un virage à 360 degrés sans être paralysée par la peur

5 stratégie puissantes pour vivre un virage à 360 degrés sans être paralysée par la peur

par Suzie Champagne

T’est-il déjà arrivé d’avoir l’impression que ta vie ne rime plus à rien et de devoir faire plusieurs changements afin de passer à un autre niveau? As-tu déjà eu l’impression de tourner en rond et qu’il te fallait changer du tout au tout pour retrouver le bonheur? As-tu déjà vécu une période difficile où tu as dû repartir à zéro afin de te reconstruire? Les aléas de la vie ont-ils déjà fait en sorte que, malgré toi, tu as dû prendre des décisions difficiles afin d’aller dans la direction contraire à celle prévue?

Toutes ces questions sont légitimes et, un jour ou l’autre, on se les pose. N’est-ce pas? La vie étant ce qu’elle est, on a parfois besoin de faire un virage à 360 degrés pour retrouver le bonheur, traverser une épreuve difficile ou passer à un autre niveau.

Concrètement, ça signifie qu’un jour ou l’autre, on a besoin de sortir des sentiers battus ou de partir à l’aventure afin d’être plus heureux. Ce virage peut aussi se présenter à nous sans l’avoir invité à la suite d’une rupture, d’une perte d’emploi ou d’une situation hors de notre contrôle, telles l’annonce de la maladie ou la mort d’un être cher…

Peu importe les raisons à l’origine de ce virage, que celui-ci soit stimulant puisque volontaire ou bien tout à fait inattendu, sache que cela peut être paniquant. La peur est au rendez-vous même si on est une personne courageuse. Elle peut nous paralyser et nous empêcher de passer à l’action.

À maintes reprises, j’ai dû faire face à cette réalité et j’ai trouvé des trucs pour combattre mes peurs, ce qui m’a permis de transformer l’impossible en possible.

Aujourd’hui, en toute humilité, je te propose 5 de mes meilleures stratégies afin que ce virage ne soit plus paralysant et que la peur soit de moins en moins présente.

  1. S’offrir une période de transition :

    Faire le grand saut, ça peut être terrifiant et, avant de changer notre vie du tout au tout, il est souvent nécessaire de prendre un temps d’arrêt afin de faire le point et de prendre les décisions qui s’imposent. J’admets qu’il peut être difficile de prendre ce temps de recul parce que la situation nous semble urgente. Mais dis-toi que prendre un pas de recul pour mieux avancer, c’est ce qui va te permettre d’y voir plus clair, de préciser tes besoins et de planifier ce virage à 360 degrés.

    Nul besoin de précipiter les choses, parce que si tu veux que ta vie s’améliore, le temps peut devenir ton meilleur allié. Un temps d’arrêt ne signifie pas de s’arrêter pendant des semaines et de réfléchir trop longuement. Lorsque la tempête survient, t’isoler du monde extérieur afin de te reconnecter à tes émotions et de réfléchir aux différentes avenues qui se présentent à toi est une bonne idée.

    À mon avis, face aux épreuves inattendues, une vie ne se transforme pas du jour au lendemain. Une période de transition est la clé du succès pour y parvenir. À court terme, même si la solution que tu trouves n’est pas l’idéal, sache que celle-ci est temporaire et te permettra de vivre une transition en douceur vers ton idéal de vie.

    Par exemple, dans le cas d’une rupture amoureuse, il peut être souhaitable de poursuivre la cohabitation quelques semaines, si le climat le permet. Le tout, afin de permettre à chacun de stabiliser sa situation financière ou d’accueillir les émotions des enfants.

  1. S’entourer de personnes fiables et positives qui ont à cœur ton succès :  

    Pour faire le grand saut, tu auras besoin d’un soutien moral et émotionnel. C’est pourquoi, avant de passer à l’action, je t’invite à t’entourer de personnes fiables et positives qui ont à cœur ton succès.

    Tout comme le fait l’athlète qui s’entoure de professionnels pour le soutenir, entoure-toi des bonnes personnes autant dans la sphère personnelle que professionnelle. Si tu es terrorisée par le fait de faire plusieurs modifications dans ta vie, même si tu es déterminée, je t’invite à choisir un coach ou tout autre expert que tu jugeras nécessaire. Ce coach pourra t’aider à gravir ton mont Everest pour atteindre les plus hauts sommets.

    Comme le dit si bien le dicton : « Seul on va plus vite, ensemble, on va plus loin » (James Gleick), il me semble que lorsqu’une personne nous tient par la main, c’est rassurant et ça nous permet de soulever des montagnes.

    Sur cette planète, il existe des personnes de cœur et elles sont souvent beaucoup plus proches qu’on le pense. Ose demander, tu seras surprise des réponses positives que tu recevras.

    Évite également de t’entourer de personnes négatives. Tous ces éteigneurs de rêves n’ont comme objectif que de faire grandir la peur qui t’envahit et t’empêcher de passer à l’action. C’est une forme de contrôle sur ton existence dont tu n’as pas besoin si tu souhaites réaliser tes rêves, même les plus fous.

  1. Planifier l’imprévisible :

    Afin de vivre une chute moins brusque, il est nécessaire de planifier, mais aussi de planifier l’imprévisible. Pour ce faire, dans un premier temps, je t’invite à te déposer et à réfléchir aux grandes étapes qui te mèneront où tu souhaites aller. Afin d’y parvenir avec plus de facilité, établis un calendrier réaliste à court, moyen et long terme. Il est inutile de sauter une étape, le trajet que tu entreprends est celui qui te permettra de réussir ce virage en tenant compte de ta réalité.

    Dans un deuxième temps, je t’invite à planifier autant que possible l’imprévisible. En effet, dans 99 % des virages, on fait face à des imprévus de toute nature. Afin d’augmenter ton niveau de confiance en toi et apaiser tes doutes, prends une feuille et un crayon et note les problèmes et défis que tu pourrais rencontrer. Par la suite, je t’invite à y trouver des solutions.

    Cet exercice va te permettre de diminuer ton niveau d’anxiété. Anticiper les problèmes et trouver des solutions, c’est déjà être en mesure d’y faire face. Je t’invite aussi à planifier des plans B. En agissant ainsi, tu joueras des tours à ton cerveau et tu combattras la peur au lieu d’être paralysée.

  1. Trouver le juste milieu entre l’inconfort et le confort :

    Depuis des années, je m’intéresse au développement personnel et la plupart du temps, j’entends les conférenciers marteler leur public en leur disant de sortir de leur zone de confort. À leur avis, pour réaliser nos rêves, il faut sortir de notre zone de confort et faire un saut dans le vide.

    Oui, mais… Qu’en est-il de la peur dans tout ça? Comment pouvons-nous, concrètement, passer de notre lit douillet au tremplin, en quelques secondes? À mes yeux, y aller trop rapidement sans y être préparée, c’est augmenter nos chances d’échec, donc de revenir à la case départ…

    C’est pourquoi, dès à présent, je t’invite à sortir de ta zone de confort tout en conservant un certain équilibre. D’où l’importance de t’offrir une période de transition. Trouver le juste milieu entre l’inconfort et le confort, c’est s’offrir la possibilité d’y aller un pas à la fois.

    J’ai comme philosophie que de sortir de sa zone de confort une première fois et d’oser faire le premier pas vont te donner l’énergie de faire le suivant. Comme on dit « petits pas deviendront grands ». Au fur et à mesure que tu te sentiras à l’aise dans l’inconfort, ta zone de confort deviendra de plus en plus élastique. Cela t’aidera, forcément, à faire le grand saut dans un avenir beaucoup plus proche que tu ne le penses.

  1. Parfois, la douceur n’a pas sa place :

    Nonobstant ce qui précède, sache que j’ai conscience que parfois, la douceur et la planification n’ont pas leurs places. Dans ce cas, même si tu as peur, il faut sauter et passer à l’action. Ne pas trop y penser va nous permettre de trouver la force nécessaire pour vaincre notre peur, et ce, même paralysée.

    N’oublie jamais qu’il est impossible d’avoir le contrôle à 100 % sur la situation. En fait, on n’a pas le contrôle sur la perte d’emploi, la séparation ou l’annonce d’une maladie chez un de nos proches. Par contre, il est possible d’avoir le contrôle de nos émotions et de nos décisions.

    Prendre le temps de vivre son émotion et de faire un pas de recul pour prendre des décisions t’aidera. Mais après, il vaut mieux passer à l’action que de laisser la situation s’envenimer à un tel point que tu ne puisses plus voir la lumière au bout du tunnel.

J’espère que ces stratégies pourront faire une différence dans ta vie et t’aider à faire un virage à 360 degrés sans être paralysée par la peur. Je te quitte en te posant cette question toute simple, mais puissante :

Comment t’es-tu sentie la dernière fois que tu as fait un virage à 360 degrés et qu’est-ce qui t’a permis de vaincre tes peurs?

10 août, 2018|Tags: , , |0 commentaire

À propos de l’auteur:

Je suis la fille aux mille et un projets! Auteure et conférencière, j'ai longtemps fait rire les gens avec ma première entreprise, Rire en Action. Récemment, j'ai découvert ma mission de vie qui m’a mené à créer, Escapade Répit Bonheur. Cette entreprise de service aide les gens à prendre un temps d'arrêt, loin de tout, afin de concrétiser leur projet de vie. Pour découvrir plus en détail ce que je propose: www.escapaderepitbonheur.com

Laisser un commentaire

Il y a toujours une bonne raison
Téléchargez GRATUITEMENT le ebook « Pourquoi écrire? » et commencez dès maintenant à changer le monde... un mot à la fois! 
Je télécharge 
Ce site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de navigation et fournir des fonctionnalités supplémentaires.​​
En savoir plus