5 étapes pour trouver son mot phare avant la fin de l’année

Accueil/Rituels/5 étapes pour trouver son mot phare avant la fin de l’année

5 étapes pour trouver son mot phare avant la fin de l’année

Par Marie-Josée Guérin

Ça y est, nous y sommes : la dernière semaine de l’année commence et, avec elle, l’effervescence de l’infini des possibilités se profile plus que sérieusement à l’horizon. Ainsi, entre deux réveillons, un restant de buffet et quelques cadeaux offerts avec amour, se trouve un petit rituel essentiel pour entamer la nouvelle année en beauté : le rituel du mot phare.

Mais qu’est-ce qu’un mot phare ?

Si vous suivez Mots en bulle depuis un moment, vous êtes certainement au fait de ce qu’est un mot phare et de l’importance qu’il revêt pour vous assurer d’être et de rester l’Entrepreneure de votre vie tout au long de l’année.

Si vous venez d’arriver dans cette communauté, il se peut que vous vous demandiez franchement de quoi il s’agit. Pas de panique, c’est vraiment tout simple. Comme son nom l’indique, le mot phare est un mot destiné à guider vos choix et actions tout au long de l’année. C’est un compagnon qui vous sera d’une grande aide puisqu’il vous gardera alignée sur vos objectifs personnels et professionnels pour les 365 jours que durera l’année. Il replace avantageusement les éternelles résolutions que personne ne tient, donne le droit à l’erreur et, surtout, est beaucoup plus facile à intégrer dans un quotidien souvent surchargé.

Comment trouver son mot phare ?

La fameuse question qui tue ! Depuis maintenant trois ans, j’ai signé quelques articles sur le sujet allant de La promesse d’un mot à Où est passé mon mot phare ?

Toutefois, jamais je n’ai révélé les étapes pour trouver ce fameux mot. Évidemment, vous avez été plusieurs à me le souligner et à me demander une marche à suivre pour que se rituel se passe en douceur avant de l’année se termine.

Je dois admettre que je vous comprends. Personne ne veut avoir à dire À l’aide ! Je n’ai pas encore trouvé mon mot phare ! alors que janvier est déjà bien entamé. Après tout, avoir son mot phare en poche lorsque retentit le douzième coup de minuit constitue une belle façon de partir l’année du bon pied.

C’est pour cette raison que j’ai pris le temps de décortiquer le rituel du mot phare en 5 étapes faciles à mettre en place par un bel après-midi enneigé, quelque part entre le 25 décembre et le 31 janvier.

1- Installez votre espace de rituel

Tout rituel demande un peu de préparation. Pourquoi ? Tout simplement pour que vous vous sentiez à l’aise pendant votre réflexion. Cela vous permet également de donner des allures de rendez-vous avec vous-même à l’ensemble de la démarche. Ainsi, ne lésinez pas sur les détails et ayez votre matériel à portée de main :

  • Un cahier de votre choix, pour être en mesure d’écrire à la main.
  • Votre stylo préféré pour rester inspirée.
  • Une bouteille d’eau pour garder un bon niveau d’hydratation.
  • Un thé… ou toute autre boisson chaude et réconfortante.
  • Une collation santé pour ne pas que la faim vous tenaille.

En ce qui concerne l’ambiance :

  • Prévoyez un endroit calme et inspirant.
  • Favorisez le confort au style, si vous voyez ce que je veux dire.
  • Faites jouer de la musique si vous en avez envie.
  • Diffusez votre huile essentielle préférée pour donner la touche finale.

Bien entendu, ce ne sont que des suggestions. Ne vous compliquez surtout pas la vie. Assurez-vous simplement de vous sentir bien. Après tout, ce rituel n’a lieu qu’une fois par année !

2- Faites un vide-tête de fin d’année

Dans votre cahier de notes, commencez par faire la chronologie de vos mots phares des dernières années. Une logique pourrait alors surgir et vous éclairer sur la nature de votre mot phare de la prochaine année.

Je vous invite ensuite à porter une attention particulière au mot phare de l’année qui se termine.

  • De quelle façon mon mot phare m’a-t-il permis de rester alignée sur mes objectifs ?
  • Quelles sont les réalisations ou les actions que j’ai posées en lien avec celui-ci ?
  • En quoi m’a-t-il aidé à me relever des coups durs ?
  • L’avais-je bien sélectionné ou ai-je dû lui mettre un bémol en cours de route ?

Puis, je vous propose de faire un vide-tête en laissant couler l’encre au rythme de vos souvenirs de la dernière année. Janvier, février, mars, avril… Laissez émerger vos bons coups, vos peines, ce que vous auriez pu faire autrement, vos gratitudes… Ne tentez surtout pas de tout vous rappeler. Ce bilan se veut aussi parfaitement imparfait que le sont vos souvenirs.

3- Envisagez la nouvelle année

Une fois vos souvenirs déposés dans votre cahier, je vous invite à réfléchir sur vos intentions pour l’année qui débute. Je sais que l’infini des possibles s’offre à vous, c’est pour cette raison que je vous propose quelques pistes pour orienter votre réflexion :

  • Que souhaitez-vous mettre en place au cours de la prochaine année ?
  • Quel est votre objectif principal qui vous donnera envie de vous lever chaque matin pour les 365 prochains jours ?
  • Où aimeriez-vous en être rendue dans un an ?

Je sais que le moment présent est le plus important. Néanmoins, l’être humain est fait pour vivre de projets et de rêves. Ainsi, pour être en mesure de déterminer votre mot phare, il importe de déposer au moins quelques mots sur ce que vous souhaitez vraiment mettre de l’avant tout au long de la prochaine année.

4- Lâchez prise sur le processus

Une fois l’ensemble de la démarche complétée, je vous propose de prendre une pause bien méritée. À trop mettre le focus sur la nécessité absolue de trouver votre mot phare, il se peut que l’inspiration n’ait pas trop envie de vous visiter. Ainsi, je vous suggère deux petites façons toutes simples de le laisser émerger.

  • Déposez l’intention de le trouver : Juste avant de vous coucher, déposez l’intention de trouver votre mot phare au petit matin. Un petit secret, cet exercice est encore plus puissant lorsque ladite intention est mise par écrit. Prenez également soin de laisser un papier et un crayon à proximité au cas où l’inspiration vous réveillerait en pleine nuit.
  • Soyez à l’écoute des signes: Quand vous envisagez un mot, prenez le temps d’observer où ça résonne en vous. Si vous avez l’habitude de ressentir de la gratitude, dites-vous que le bon mot phare devrait se ressentir de la même façon ne laissant aucune place au doute.

5- Vérifiez que le mot choisi soit le bon

Une fois que vous avez trouvé votre mot phare, vous devriez être en mesure de l’appliquer dans les différentes sphères de votre vie. Je vous propose donc de le mettre en contexte afin de lui donner une dimension à laquelle vous n’avez peut-être pas pensé de prime abord.

Ainsi, essayez de l’inclure dans 5 à 10 phrases pour vous assurer d’avoir le bon. S’il a du sens un peu partout c’est que vous avez trouvé !

Par exemple, avec OSER comme mot phare :

  • J’OSE m’affirmer et prendre ma place tout en respectant les autres.
  • À chaque fois que j’hésite, je me permets d’OSER un peu plus.

Vous voyez le genre ?

Un rituel facile à mettre en place

En somme, trouver votre mot phare est un rituel beaucoup plus simple qu’il n’y paraît. Ainsi, vous avez le choix : faire chacune des étapes telles que décrites dans cet article ou tout simplement, les relire juste avant votre rituel, fermer les yeux quelques instants, puis laisser votre plume vous emporter à la rencontre de ce mot qui fera assurément la différence au cours de 365 jours à venir. Après tout, c’est bien la seule promesse que ce mot peut tenir. Tout le reste ne dépend que de vous !

 

Comment choisissez-vous votre mot phare? Quel sera le vôtre pour la prochaine année?

22 décembre, 2017|Tags: , |0 commentaire

À propos de l’auteur:

Marie-Josée est accompagnante en écriture créative et percutante. Du plus loin qu'elle se souvienne, elle a été l’amie des mots, s’intéressant tant à leur douce musique qu’à leur sens. Ses nombreuses années d’expérience en tant que rédactrice-réviseure lui ont ensuite permis de mieux saisir les liens qui unissent les gens à leur langage écrit ainsi que la réalité de l’entrepreneuriat.

Laisser un commentaire